augmentation mammaire

prothèses et lipofilling

Accueil / Avant/après / Augmentation mammaire

seins-prothese-41
seins-prothese-41
press to zoom
seins-triple-6
seins-triple-6
press to zoom
seins-triple-3
seins-triple-3
press to zoom
seins-triple-2
seins-triple-2
press to zoom
seins-triple-4
seins-triple-4
press to zoom
seins-triple-5
seins-triple-5
press to zoom
seins-triple-9
seins-triple-9
press to zoom
seins-triple-7
seins-triple-7
press to zoom
seins-triple-11
seins-triple-11
press to zoom
seins-triple-13
seins-triple-13
press to zoom
seins-prothese-423
seins-prothese-423
press to zoom
seins-prothese-40
seins-prothese-40
press to zoom
seins-prothese-42
seins-prothese-42
press to zoom
seins-triple-16
seins-triple-16
press to zoom
seins-triple-12
seins-triple-12
press to zoom
seins-triple-14
seins-triple-14
press to zoom
seins-triple-15
seins-triple-15
press to zoom
seins-triple-19
seins-triple-19
press to zoom
seins-prothese-44
seins-prothese-44
press to zoom
seins-triple-18
seins-triple-18
press to zoom
seins-prothese-51
seins-prothese-51
press to zoom
seins-prothese-53
seins-prothese-53
press to zoom
seins-prothese-52
seins-prothese-52
press to zoom
seins-prothese-50
seins-prothese-50
press to zoom

Description du protocole

d'une augmentation mammaire

seins-triple-protocole
seins-triple-protocole
press to zoom
mammaire-graphique-segments.jpg

Avant

Patiente de 22 ans présentant une hypotrophie mammaire moyenne, avec asymétrie et légère ptôse.

 

On note un défaut de tension de la peau et une faible projection du sein. De plus, il existe une dépression sur le sein, en avant de l’aisselle et de la partie supéro- interne du bras, qui est assez prononcée et qui devra être comblée par la prothèse.

Chez cette patiente, l’HTA mesure 16,5 cm, le segment I :17 cm, le segment II : 8 cm et le segment III : 3,5 cm.


Ainsi, le segment III est trop court et doit être allongé pour mesurer 6 cm après l’opération. C’est en abaissant le sillon sous mammaire lors de la pose de la prothèse que l’ on augmente la longueur du segment III.

Après

Dans ce cas d’augmentation mammaire, implantation de prothèses de 275 cc de volume, remplies de gel de silicone, rondes, lisses et posées en arrière du muscle Grand Pectoral par une voie d’abord hémi aréolaire inférieure.


Les prothèses sont d’un diamètre assez important (13,1 cm) de manière à permettre un abaissement du sillon sous mammaire vers le bas et, en même temps, un comblement de la dépression supéro- externe, vers le haut , juste en avant et au-dessous de l’aisselle. En revanche, la hauteur des prothèses est faible (2,7 cm) de façon à donner un aspect très naturel (marque Mentor*).


Ma patiente est ravie par les lignes dynamiques et naturelles de sa nouvelle poitrine qui correspondent parfaitement à son souhait préopératoire que ce soit en position immobile qu’en mouvement.

La poitrine de ma patiente après l’intervention. On constate les similitudes avec la photo du modèle et donc l’importance des photos pré opératoires qui prennent en compte le volume et aussi la forme tant désirés. La fameuse manœuvre de la prothèse mise dans le soutien-gorge sous un vêtement et que beaucoup de chirurgiens pratiquent encore me semble vraiment obsolète…La simulation informatique est intéressante mais il manque l’acte de recherche et d’identification qui me semble très important à la réussite tant morphologique que psychologique de cette intervention.

AP-protheses-modele.jpg

Cela peut aussi vous intéresser...

Toutes les photographies, schémas, illustrations et techniques chirurgicales personnelles sont protégés.
Toute reproduction est formellement interdite.

MON CABINET

10 rue Quentin Bauchart

75008 Paris, France

MES HORAIRES

Du lundi au vendredi : 8h-19h

samedi : 8h-12h

ME CONTACTER