Chirurgie plastique  et reparatrice

Accueil / Chirurgie plastique

plastique-traitement-cicatrices.jpg

Traitement

des cicatrices

Une cicatrice non visible doit être parfaitement située au bord inférieur de l’aréole et formant un demi cercle à concavité supérieure à la limite exacte entre la peau de l’aréole et celle plus claire du pôle inférieur du sein. Parfois, une cicatrice sous axillaire est nécessaire. Les autres types d’incisions comme la voie située sous le sein me semblent inadéquates.

Un grand soin doit être apporté à cette suture. Une technique particulière de suture que j’ai appelée : lambeau d’accolement, évite l’élargissement secondaire du trait cicatriciel. Pour cela, il existe une sorte de bourrelet initial, assez disgracieux et qui s’efface en un mois laissant un trait très fin presque invisible, « non notifiable » : ce type de suture est détaillé plus loin.

Traitement

des tumeurs

Pourquoi peut on encore mourir aujourd’hui en France d’un cancer de la peau ? Alors que ce « bouton » qui vient d’apparaître ou de se modifier inquiète toujours, alors qu’un seul geste de bistouri est salvateur !

Certaines tumeurs bénignes, tels les grains de beauté, encore appelés naevi naevo cellulaires, peuvent se cancériser en mélanomes. En revanche, une tumeur cancéreuse peut apparaître, sans lésion préexistante, sur peau saine., et l’on remarque que cette tumeur inquiète souvent le patient qui, malgré tout, ne consulte pas immédiatement. Cette négligence est parfois fatale car de la précocité du diagnostic et du traitement dépend le pronostic.
C’est répéter, qu’une tumeur cutanée qui apparaît, ou une qui se modifie, impose une consultation immédiate auprès de son médecin.

L’exposition solaire intense, surtout sur une peau blanche, est un des facteurs majeurs qui favorise la transformation maligne.

plastique-traitement-tumeurs.jpg
plastique-traitement-brulures.jpg

Traitement

des brûlures

La brûlure, le plus souvent cutanée, est une nécrose évolutive engendrée par la chaleur (brûlure thermique), par des agents chimiques (brûlure chimique), ou par l’électricité (brûlure électrique). Les brûlures thermiques sont les plus fréquentes et nous insisterons sur les accidents domestiques qui sont d’une extrême fréquence notamment chez l’enfant et qui doivent être évitées.


Devant une brûlure, trois éléments doivent être d’emblée appréciés : sa profondeur, sa surface et l’age du patient. Ces paramètres sont fondamentaux dans l’appréciation du pronostic vital et module les indications thérapeutiques en urgence.


La réanimation doit être entreprise très rapidement, même pour les brûlures qui semblent superficielles et peu étendues, notamment chez l’enfant, car la l’hypovolémie survient très rapidement.

Avants / après  

CHIRURGIE PLASTIQUE ET REPARATRICE

Cela peut aussi vous intéresser...

MON CABINET

10 rue Quentin Bauchart

75008 Paris, France

MES HORAIRES

Du lundi au vendredi : 8h-19h

samedi : 8h-12h

ME CONTACTER