Cas n°1

reconstruction mammaire

Accueil / Avant/après / Reconstruction mammaire

Avant
Avant
press to zoom
Après
Après
press to zoom

Avant

Patiente ayant subi une mammectomie complète du sein gauche.

Après

Reconstruction en trois temps :


–mise en place d’un expanseur cutané à gauche et gonflage par du sérum physiologique permettant une augmentation importante du capital cutané ;


–ablation de l’expanseur et mise en place d’une prothèse définitive associée à la création d’un néo sillon sous mammaire ;


–symétrisation du sein droit avec rehaussement et reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire à gauche.

Cas n°2

Avant

Patiente ayant subi une mammectomie complète du sein droit avec radiothérapie et chimiothérapie secondaires.
Ma patiente désirait depuis longtemps une augmentation du volume de sa poitrine.

Après

Reconstruction mammaire par prothèses :


–mise en place d’une prothèse mammaire d’expansion tissulaire (ou expanseur) du côté droit ;
–après gonflement progressif au sérum physiologique, ablation de l’expanseur et mise en place d’une prothèse définitive à droite et également à gauche;
–création d’un néo sillon sous mammaire et reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire gauche.

Avant
Avant
press to zoom
Après
Après
press to zoom

Cas n°3

Avant
Avant
press to zoom
Après
Après
press to zoom

Avant

Patiente ayant subi une mammectomie complète du sein droit avec radiothérapie et chimiothérapie secondaires.

Après

Décision de reconstruction mammaire par prothèse avec expansion à droite sans création d’un néo sillon et mise en place d’une prothèse du sein gauche avec rehaussement mammaire , la cicatrice étant située uniquement autour de l’aréole.

Cas n°4

Avant-après
Avant-après
press to zoom

Avant

Patiente avant la mammectomie du sein gauche associée à une radiothérapie et une chimiothérapie secondaires.

Après

Reconstruction par un lambeau de grand dorsal musculocutané et une greffe de la plaque aréolo-mamelonnaire.


L’aspect est très naturel, mais le lambeau à une couleur toujours plus clair que le reste du sein et il existe une cicatrice supplémentaire dans le sillon sous mammaire ce qui n’est pas le cas lors de reconstruction par prothèse.

Cas n°5

Avant

Patiente ayant subi une mammectomie sous-cutanée du sein gauche sans radiothérapie secondaire.

Après

Reconstruction mammaire par prothèse, expansion cutanée préalable puis mise en place d’une prothèse définitive avec création d’un néo sillon sous mammaire.

Avant
Avant
press to zoom
Après
Après
press to zoom

Cas n°6

Avant
Avant
press to zoom
Après
Après
press to zoom

Avant

Patiente ayant subi une mammectomie du sein gauche avec radiothérapie et chimiothérapie secondaires.

Après

Reconstruction mammaire par prothèse d’expansion tissulaire remplacée après gonflage progressif par une prothèse définitive.


Rehaussement du sein droit et reconstruction de la plaque aréolomamelonnaire gauche.

Cas n°7

Avant-après
Avant-après
press to zoom

Avant

Patiente ayant présenté une mammectomie complète du sein droit sans radiothérapie secondaire.

Après

Reconstruction mammaire par prothèse d’expansion tissulaire remplacée, après 3 mois de gonflement, par une prothèse définitive. Reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire droite.


Pas de symétrisation du sein gauche qui présente un bel aspect.

Cas n°8

Avant
Avant
press to zoom
Après
Après
press to zoom

Avant

Patiente ayant subi une mammectomie bilatérale avec radiothérapie secondaire et chimiothérapie.

Après

Décision de reconstruction par expansion cutanée bilatérale et, après gonflage d’environ 3 mois, remplacement des expanseurs cutanés par des prothèses définitives en gel de silicone.


Reconstruction des plaque aréolo-mamelonnaires.

Cas n°9

Avant-après
Avant-après
press to zoom

Avant

Patiente ayant subi une mammectomie partielle du sein droit avec radiothérapie secondaire.

Après

Reconstruction par lambeau musculaire pur de Grand Dorsal, la cicatrice étant située dans l’aisselle droite et ne mesurant pas plus de 8 cm.

Cas n°9

Avant-après
Avant-après
press to zoom

Avant

Patiente présentant une mammectomie complète du sein gauche sans radiothérapie secondaire.

Après

Décision de reconstruction par prothèse d’expansion tissulaire remplacée, après gonflage, par une prothèse définitive de gel de silicone.


À noter que l’absence de création d’un néo sillon sous mammaire ne permet pas l’obtention d’une symétrie parfaite.

Toutes les photographies, schémas, illustrations et techniques chirurgicales personnelles sont protégés.
Toute reproduction est formellement interdite.

MON CABINET

10 rue Quentin Bauchart

75008 Paris, France

MES HORAIRES

Du lundi au vendredi : 8h-19h

samedi : 8h-12h

ME CONTACTER